Le buzz des intelligences artificielles :
DALL-E et GPT

 

Les intelligences artificielles (IA) sont de plus en plus présentes dans notre vie quotidienne et ont le potentiel de changer de manière significative la façon dont nous vivons et travaillons. Depuis leur apparition dans les années 1950, les IA ont fait des progrès considérables et ont été utilisées dans de nombreux domaines, tels que la reconnaissance de la parole, la traduction automatique, la conduite autonome et la prise de décision en temps réel. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur deux IA qui font du bruit ces derniers temps, à savoir DALL-E et CHAT GPT, développées par OpenAI

Qu'est-ce qu'une intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est un domaine de l’informatique qui vise à créer des machines capables de simuler l’intelligence humaine. Il s’agit de donner aux ordinateurs la capacité de raisonner, d’apprendre, de s’adapter et de résoudre des problèmes de manière autonome.

Il existe plusieurs types d’intelligence artificielle, notamment l’intelligence artificielle de réaction, qui permet aux machines de réagir de manière prédéfinie à des stimuli, et l’intelligence artificielle générale, qui vise à créer des machines capables de résoudre n’importe quel type de problème de manière autonome.

Qu'est-ce qu'OpenAI ?

OpenAI est une organisation de recherche en intelligence artificielle basée à San Francisco, en Californie. Elle a été fondée en 2015 par un groupe de personnalités de l’industrie technologique, notamment Elon Musk et Sam Altman, dans le but de promouvoir et de développer l’IA de manière responsable et éthique. OpenAI a réalisé plusieurs avancées significatives dans le domaine de l’IA, notamment dans les domaines de l’apprentissage profond et de la reconnaissance de la parole et de l’image. 

 

En plus de ses travaux de recherche, OpenAI s’efforce également de sensibiliser le grand public aux enjeux de l’IA et de promouvoir son utilisation responsable. L’organisation a créé un centre de responsabilité pour l’IA, qui vise à étudier les implications éthiques et sociales de l’IA et à élaborer des recommandations pour garantir que cette technologie soit utilisée de manière responsable et bénéfique pour tous.

 

Nous allons maintenant parler de deux IA développées par OpenAI qui font parler d’elles en ce moment sur les réseaux sociaux et dans l’univers du web en général. 

DALL-E et GPT.

DALL-E est un modèle de traitement du langage naturel qui utilise une approche de génération de contenu visuel à partir de descriptions en texte. Il est capable de générer des images de synthèse à partir de phrases courtes qui décrivent ce que l’image doit représenter. Par exemple, si vous donnez à DALL-E la phrase « un chat avec des ailes de papillon », il générera une image d’un chat avec des ailes de papillon.

 

GPT (Generative Pre-training Transformer) est également un modèle de traitement du langage naturel. Il s’agit d’un modèle de pré-entraînement qui a été conçu pour prédire le mot suivant dans un texte en utilisant les mots précédents comme contexte. GPT peut être utilisé pour de nombreuses tâches de traitement du langage naturel, telles que la traduction, la synthèse de texte et la réponse à des questions. Il a été entraîné sur de vastes ensembles de données et est capable de générer du texte de haute qualité qui peut être difficile à distinguer de celui écrit par un humain.

Des IA qui font débat ?

Bien que les IA aient déjà prouvé leur utilité dans de nombreux domaines, elles continuent de susciter des débats et des préoccupations quant à leur impact sur l’emploi et la société en général. Certaines personnes s’inquiètent que les IA puissent remplacer les travailleurs humains et créer une inégalité croissante entre ceux qui ont accès à ces technologies et ceux qui en sont exclus. D’autres sont optimistes quant à leur capacité à libérer les gens de tâches fastidieuses et à les aider à atteindre de nouveaux sommets de créativité et de productivité.

 

Il est important de continuer à examiner attentivement les avantages et les risques potentiels des IA et de mettre en place des réglementations et des normes appropriées pour gérer leur utilisation. En fin de compte, les IA pourraient être un outil précieux pour aider les humains à résoudre certains des problèmes les plus complexes de notre époque, mais seulement si elles sont utilisées de manière responsable et éthique.

En tout cas une chose est sûre, c’est qu’elles ne cesseront pas de nous surprendre ni d’être décriées…